Le GPS des fichiers

Publié le par Peck

Cet article est maintenant sur http://linux-attitude.fr/post/Le-GPS-des-fichiers

Niveau
:
Résumé : locate ; upadtedb ; slocate

Locate
Vous savez que vous avez téléchargé un fichier, mais vous ne savez plus où vous l'avez mis. Heureusement, MacGyver est là :
$ locate toto.mp3

Et si vous ne vous rappelez pas bien du nom, vous avez droit aux wildcards du shell et à une option qui permet d'ignorer la différence minuscule/majuscule.
$ locate -i "toto*.mp3"

Mieux, vous avez droit à des expressions régulières :
$ locate -r "[0-9][0-9]- .*.mp3"

Petite fonction sympathique, locate permet de faire un comptage, par exemple pour connaître l'étendue de votre collection.
$ locate -c "*.mp3"


Pour fonctionner, locate utilise une base de données, laquelle est mise à jour avec la commande updatedb. Relancez-là en root lorsque vous n'êtes plus à jour. Mais vous ne devriez pas en avoir besoin car updatedb est lancé régulièrement en cron (à ce propos si vous êtes sur une station allumée irrégulièrement, installez anacron).


Slocate
C'est bien beau me direz-vous, mais locate utilise une base de données créée par root. L'utilisateur normal a donc accès à des informations confidentielles comme la liste des fichiers accessibles uniquement par root.

C'est ici que slocate entre en jeu. Slocate est une version de locate qui vérifie à chaque recherche si l'utilisateur a bien les droits d'accès adéquats pour accéder à un fichier avant de le proposer à l'utilisateur.

Attention, toutes les options de slocate ne sont pas identiques à locate. Par exemple l'option -c.

Chose utile, le paquet debian remplace updatedb et locate par des liens symboliques vers slocate pour ne pas troubler l'utilisateur. Par contre il ne les supprime pas totalement, pensez donc à supprimer l'ancienne base /var/cache/locate/locatedb  sinon, locate sera toujours disponible à travers /usr/bin/locate.notslocate.


Conclusion
Comme disait Pline l'ancien, si vous êtes sur une machine partagée entre de nombreux utilisateurs ou si elle est sensible, installez slocate !

Publié dans admin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Seneque 24/07/2007 11:56

"non in verbis, sed in verbus est" signifie "Pas dans les mots mais dans l'action" ce qui de nos jours se dit "Arrête de causer et agis"

Melaneum 24/07/2007 05:04

Et Beagle (http://beagle-project.org) c'est le GPS du futur ? ;-)

Peck 24/07/2007 09:30

Exactement :)

Seneque 23/07/2007 22:53

Et pour ceux qui se disent qu'ils vont le faire plus tard :  Seneque a un message pour eux : "non in verbis, sed in verbus est"

Peck 24/07/2007 09:32

Et pour ceux qui n'ont fait que thétchène en 2e langue, aurais-tu une traduction ?